La fois où j’ai été déçue de mon nouveau tatouage

La fois où j’ai été déçue de mon nouveau tatouage

J’ai fait faire mon premier tatouage à 17 ans avec ma meilleure amie. Un joli souvenir de 1991.

Un jour on passait devant un salon de tatouage rue Legendre (Paris), il était vide alors on est entré et on a demandé ce qu’on pouvait avoir pour 50 francs chacune et le tatoueur Marcel Vaillot, qui je l’ai appris plus tard était une légende dans le métier, nous a montré une planche de dessins et  nous avons choisi un motif un peu similaire, une petite rose en bouton sur le sein. Nous étions tellement fières et heureuses !!

Elle est toujours là, estompée sur mon décolleté, un peu kitch mais elle y restera 🙂 77110018

 

Le tatouage suivant je l’ai fait faire 8 ans plus tard dans un salon à Châtelet (Paris). Ca faisait un moment que j’y réfléchissais.

Fidèle à moi même, toujours trop pressée j’ai été dans le premier salon que j’ai trouvé.
J’y suis entrée un midi, ai regardé les dessins au mur, discuté avec le tatoueur de ce que je voulais, il me l’ai dessiné en direct, ça m’a convenu donc on a pris rendez vous pour plus tard dans la journée et hop c’était fait. Encore une fois malgré la rapidité de la prise de décision j’en suis sortie tellement contente et fière !!

Voici ce que ça donne aujourd’hui._20160112_174439

Evidemment avec le recul j’ai un léger regret, trop simple, pas assez travaillé, on voit de telles merveilles sur le net maintenant que celui-ci me semble ridiculement simple, comme un dessin d’enfant. Peut être que je le ferais améliorer un de ces jours si je trouve un tatoueur qui accepte de le faire.

 

Le 3ème tatouage je l’ai ressenti comme un besoin. Le père de ma fille était parti et comme tout le monde à chaque grande étape dans sa vie, j’avais envie de changement. D’habitude on change de coupe de cheveux, moi j’ai eu besoin de ce tatouage. Après quelques semaines de réflexion je savais quel motif et où le faire. Je suis retournée à châtelet et suis entrée dans le premier salon que j’ai trouvé. J’ai discuté avec la fille de l’accueil, montré un dessins que j’avais fait au tatoueur, il m’en a refait un à sa manière et on a pris rendez vous pour l’heure suivante.

Encore une fois j’en ressortais Heureuse et fière.img_20140911_150417

 

Plusieurs années plus tard (l’année dernière), je n’ai plus voulu de ces fleurs et j’ai cherché un tatoueur pour les recouvrir. Cette fois-ci j’ai voulu prendre le temps de la réflexion. Que veux-tu ? qui va te le faire ? J’y ai beaucoup, beaucoup, beaucoup réfléchi. Trop peut être, d’où ma déception actuelle ?

Rien ne faisait tilt sur le net, de sites en sites, de photos en photos, d’IG en IG, jusqu’au jour où j’ai été sur la page du mondial du tatouage qui présentait les artistes qui seraient présents et leur travail et là j’ai eu 3 coups de foudre, j’ai donc envoyé 3 mails. J’ai reçu 2 réponses. Une négative et une positive.

Le tatoueur en question me disait être intéressé par mon projet, qu’il fallait que je passe par son site pour formuler ma demande, ce que j’ai fait. Description de mon projet avec photos exemple.

J’aimerais remplacer ces petites fleurs par un chat (silhouette pas trop abstraite, rien de trop réaliste non plus) dans les tons de gris avec une touche de couleur, soit dans ses yeux, soit dans un « décor » autour ou carrément tout le chat en plein de couleurs bigarrées

Sa réponse :

On peut faire un chat, façon peinture diluée comme l’exemple que tu m’as envoyé, avec quelques taches et éléments géométriques en fond pour donner un peu de corps.

Moi super contente, j’adore son travail, ce qu’il me proposait correspondait tout à fait à son style donc je verse des arrhes et fixe le rendez-vous au mois suivant.

Entre temps quelques échanges de mails à quelques jours d’intervalle où je précise un peu mon souhait et demande à voir une ébauche, et là il me dit qu’il n’envoie jamais rien, qu’on verra ensemble le jour du tatouage. Bon ok.

Le 5 avril 2016. Le jour J arrive, je pose ma petite chez la nounou et file pour ne pas louper mon train. J’ai mis moins de temps pour aller en province que pour traverser Paris. Extra.

Arrivée sur place, le tatoueur est adorable, souriant, comme dans ses mails, il me montre une ébauche en précisant « mais ça ne sera pas comme ça au final ». Bon ok.
La silhouette me convenait, il n’y avait rien d’autre sur le dessin qu’il m’a présenté. J’ai été stupide, je n’ai pas demandé ce qu’il ajouterait d’autre, tellement sure qu’on s’était déjà entendue par mail sur ce que je voulais. Et 2 semaines avant j’étais passée par un salon à Créteil où j’ai demandé si c’était normal de n’avoir aucune ébauche et là le tatoueur m’a dit que oui, que les tatoueurs étaient des artistes et qu’il fallait leur faire confiance.

Et confiance je fit.

?
+1h
?
Aujourd’hui

J’ai eu un assez gros choc en me relevant de sa table moins d’une heure après. Je n’ai pas su quoi dire. Il a essayé de me rassurer en me disant que ça s’éclaircirait avec le temps…

Après plusieurs mois à le voir au moindre de mes gestes, le chat me plait, il est très bien réalisé mis à part les qq retouches encore nécessaires, même si j’ai toujours beaucoup de mal à me faire à cet aspect si sombre. Mais il faut bien dire que ça ne correspond pas à ce que je lui avais demandé à l’origine et sur ce il me semblait qu’on s’était mis d’accord.

Je réfléchi maintenant à comment faire pour atténuer cette masse trop sombre à mon gout. En ajoutant peut être des couleurs diluées façon aquarelle derrière la silhouette dans un premier temps pour le rendre moins agressif à l’œil. J’ai très peur d’être à nouveau déçue.

Depuis j’ai reçu 2 réponses de sa part aux 3 ou 4 mails que je lui ai envoyé pour faire des retouches. Sa dernière réponse (reçue mi juillet, presque 3 mois après mon 1er mail) disait qu’on pouvait retoucher 2/3 trucs mais qu’il ne pourrait pas faire beaucoup mieux. Depuis j’attends toujours une réponse à ma prière pour qu’il fasse un petit effort…

2 explications :

  • Il est victime de son succès suite à son passage à la télé sur M6 pendant le mondial du tatouage. Beaucoup de mails, beaucoup de beaux et grands projets et moi avec ma retouche je ne fais pas le poids.
  • Ou bien il s’en fiche royalement.

Heureuse et fière j’en suis encore loin 🙁 Je regrette même mes fleurs. Je me dit que j’aurais juste du lui demander un nouveau tatouage sur une toile vierge et le laisser gérer. Donc Oui j’assume, c’est ma faute car je n’aurais jamais du le laisser travailler sans avoir une idée précise du travail qu’il allait faire.

Si vous avez des idées de retouche ou d’ajout qui ne gèneraient pas un autre tatoueur j’attends vos messages !

+++

 

 

 

 

 

Ma chatterie

Ma chatterie

Ca m’aura pris une dizaine d’années avant de me lancer dans l’élevage de chat. Au début c’était juste « pourquoi pas un jour, je les aime tellement » et puis notre Tatoum100_2563 m’a vraiment donné envie de découvrir le monde des éleveurs. Tatoum avec qui nous avons passé 13 belles années, décédée il y a 2 ans d’une 2ème tumeur mammaire (la première ayant été opérée) probablement causée par cette saloperie de pilule achetée en pharmacie. :evil: Bref plus jamais…

Continuer la lecture de « Ma chatterie »

Maman depuis 20 ans

Maman depuis 20 ans
La mère Denis
La mère Denis de la pub Vedette

A tous les futurs parents, jeunes parents ou vieux parents qui se reconnaîtront peut être. Mon premier bébé, mon seul et unique fils vient d’avoir 20 ans. 20 ans que je suis maman ! Je n’ai jamais autant ressenti ce fameux coup de vieux que maintenant. J’ai toujours été en contact avec des personnes plus jeunes de part mon métier et mes hobbies, je me suis mise à internet et aux jeux vidéo en 1995, si vous croisez une Meredenis il y a de fortes de chances que ce soit moi ( 😯 ça y est je parle en années comme papi et mamie) mon premier site web fait avec mes petits doigts en HTML à l’époque, des enfants et un mari qui m’ont toujours fait me sentir jeune et pourtant je ne me suis jamais sentie aussi vieille que ce mois-ci… jojomamanLà je me suis quand même pris une petite baffe. 20 ans que j’élève mes enfants, tous complètements différents, élevés dans des conditions plus ou moins difficiles, mais quasiment aucun regret sur la manière, juste d’avoir écouté certains conseils débiles de ceux qui savent toujours mieux 🙁

Et je les aime tous autant qu’au premier jour.

Continuer la lecture de « Maman depuis 20 ans »

Bleu russe et Nebelung trop méconnus

Bleu russe et Nebelung trop méconnus

BLEU-RUSSELe bleu russe est est un chat magnifique, très classieux, élégant, avec une robe courte mais très dense, grise avec des reflets argentés et d’incroyables yeux verts. Il est très attaché à son maître, un peu timide avec les étrangers, joueur et très tendre, tout comme son cousin à poils mi-longs le Nebelung avec qui il partage ses gènes. Ils sont très répandus au Japon, en Europe du nord et aux USA mais encore trop méconnu en France.

Continuer la lecture de « Bleu russe et Nebelung trop méconnus »